Comment construire une maison écologique et autonome

Construire une maison auto-suffisante est possible et, pour cela, vous aurez besoin de matériaux écologiques et recyclables, vous utiliserez des énergies renouvelables et un mode de vie respectueux de l'environnement, entre autres aspects. Une maison écologique doit être construite avec des matériaux durables. Si, en outre, nous voulons qu’elle soit autosuffisante, c’est-à-dire qu’elle soit écologique dans son sens le plus complet, elle doit générer sa propre énergie, tirer parti de l’eau de pluie et la réutiliser, ainsi que les déchets qui, bien sûr, doivent également être minimaux .

Grâce à une génération d'énergie et de matière et à une utilisation intelligente intégrant des habitudes écologiques, on tente de minimiser les dépenses énergétiques et matérielles, tout en réalisant des économies. C’est-à-dire que l’objectif est de gagner l’indépendance et de prendre ainsi soin de notre poche et de la planète. En, nous montrons comment construire une maison écologique et autonome.

Clés pour construire une maison écologique et autonome

Pour commencer, vous devez prendre en compte les principaux aspects avant de lancer pour construire une maison de ce type. Par conséquent, nous vous donnons les conseils et clés suivants pour créer une maison écologique et autonome :

  • Fixer un budget
  • Savoir guider la maison écologique.
  • Utiliser les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique.
  • Utilisez des matériaux écologiques.
  • Gérer l'eau correctement.
  • Ayez un style de vie respectueux de l'environnement, en accord avec le fonctionnement de la maison.

Ensuite, nous allons mieux expliquer tous ces aspects à prendre en compte.

Combien coûte la construction d'une maison écologique

Comme il n’existe pas de modèle de maison autosuffisant, nous devons nous appuyer sur une série de principes clés qui nous aideront à concevoir notre propre projet pour atteindre l’autosuffisance ou l’indépendance énergétique tant attendue, voire la nourriture.

À l'exception d'exceptions louables qui sont aujourd'hui anecdotiques, la construction d'un logement écologique et autosuffisant nécessite un budget plus important . Les coûts vont donc monter en flèche, bien que son amortissement ultérieur rende ce premier coup plus doux. Cependant, l'argent investi dépendra entièrement de l'espace, de la qualité des matériaux et des systèmes et d'autres détails, de sorte qu'il peut être très variable d'un projet à l'autre.

D'autre part, si nous voulons réduire la consommation d'énergie et aussi la générer, nous devrons décider comment nous allons le faire, en utilisant l'une ou l'autre des technologies en fonction des caractéristiques de la région, selon qu'il soit plus ou moins pluvieux, venteux ou ensoleillé. .

À son tour, la maison doit être isolée à l' aide de matériaux durables, en plus de renforcer ce point avec l'installation de toits verts et de jardins verticaux sur les façades et à l'intérieur de la maison. Un autre aspect d’importance vitale pour l’utilisation des ressources naturelles fournies par la région nécessite une étude des possibilités offertes par l’environnement, car il pourrait y avoir des puits ou des sources naturelles.

Comment orienter une maison écologique pour la construire

Dans le même ordre d'idées, l' orientation de la maison et la disposition des pièces seront également déterminées en fonction de la météo (plus ou moins de vent, pluie, températures, etc.) et de la trajectoire solaire tout au long de l'année. Plus précisément, pour savoir quel est l'angle solaire, il faut obtenir la carte solaire, un schéma sur la trajectoire du soleil pour savoir quelle partie de la façade recevra de plus en plus de soleil.

Une fois l'emplacement et l'orientation de la maison définis, il serait intéressant de procéder à une répartition intelligente des fenêtres, portes, fenêtres, porches, terrasses et autres éléments et matériaux, selon les exigences d'un isolement plus ou moins important des différentes zones de la maison.

Si, avec ces stratégies, nous parvenons à minimiser l’utilisation du chauffage et de la climatisation à la maison, nous aurons progressé dans la voie de l’autosuffisance.

Utiliser des énergies renouvelables pour construire une maison écologique

Le fait d’améliorer notre objectif nécessitera l’ utilisation d’énergie propre pour couvrir les besoins en climatisation de la maison. Les options sont nombreuses: photovoltaïque, géothermie, éolienne, chaudières à biomasse, générateur de biocarburant, énergie solaire thermique… Chacune d'entre elles aura des applications différentes, nous permettant ainsi d'obtenir de l'eau chaude et du chauffage à parité ou, par exemple., rafraîchir l’environnement et utiliser cette énergie propre comme source d’électricité.

Le cuiseur à biogaz ou solaire peut également être une excellente solution, car il utilise des sources renouvelables qui peuvent provenir de notre jardin ou de la biomasse naturelle des entreprises qui le commercialisent, auquel cas la prétendue autosuffisance en souffrirait.

L'importance des bonnes habitudes

Lorsque vous l'utilisez et que vous y habitez, il sera logiquement nécessaire de mener une vie conforme aux caractéristiques écologiques de la maison, par exemple en respectant les trois impératifs de la durabilité: réduire, recycler et réutiliser pour maximiser l'efficacité de la technologie, l'utilité des déchets, par exemple en les transformant en engrais ou en épurant les eaux usées.

Réduire le consumérisme, cultiver un jardin bio ou, bien sûr, tirer le meilleur parti des énergies renouvelables fera également une grande différence. Et pas seulement par cellules photovoltaïques ou éoliennes, mais par exemple en profitant de la lumière du jour, du vent pour sécher des vêtements ou de la biomasse pour la cuisson ou le chauffage.

Par conséquent, lors de la construction d’une maison écologique et autonome, il est essentiel de prendre en compte notre mode de vie, nos préférences et les possibilités réelles que la maison puisse enfin atteindre son objectif d’indépendance énergétique et d’autosuffisance dans la vie quotidienne.

Matériaux

Le bois est un matériau écologique et naturel s’il provient de plantations gérées de manière durable. Il peut être utilisé pour la structure, pour les enchères, pour les murs et, mélangé avec d'autres matériaux, également comme isolant pour murs. Bien que le matériau le plus écologique soit celui qui est réutilisé, comme les bouteilles en plastique remplies de sable ou avec des bouteilles en verre.

Il faut également prendre en compte le fait que les matériaux qui durent toute une vie sont plus écologiques, car ils ne deviennent pas des déchets. Dans tous les cas, il est préférable qu’ils soient recyclables. Le ciment, la pierre et la brique peuvent durer plusieurs générations. Enfin, nous devons utiliser des matériaux qui ne libèrent pas de toxines, ce qui met la santé des personnes en danger.

Efficacité énergétique

Les appareils économes en énergie doivent être achetés et les systèmes de chauffage, de refroidissement et les chauffe-eau doivent tirer leur énergie de sources renouvelables. La conception écologique doit prendre en compte, d’une part, une bonne isolation préservant la chaleur en hiver et, d’autre part, des fenêtres et autres éléments permettant une ventilation adéquate dans toute la maison.

L' orientation de la maison est également très importante, selon que vous souhaitiez que le soleil entre en hiver ou non. Les arbres peuvent être plantés qui fournissent de l'ombre en été et refroidissent les pièces.

Gestion de l'eau

Il faut profiter de l'eau de pluie pour la collecter afin d'arroser les jardins et les plantes. Les systèmes de recyclage des eaux grises peuvent être installés dans les éviers et les douches pour une utilisation dans les jardins. Les toilettes devraient avoir la possibilité de faibles rejets. Il existe même des toilettes à compostage, qui ne consomment pas d'eau.

Purifier l’eau, la rendre propre à la consommation humaine, à l’irrigation, la recycler ou la réutiliser une fois qu’elle a été utilisée admet différentes solutions en fonction de son niveau de pollution et de ses utilisations. Nous trouverons de bons alliés dans les barils qui recueillent l’eau de pluie ou même dans les grands dépôts qui permettent l’accumulation de grandes quantités d’eau, idéal pour l’accumulation pendant la saison des pluies.

Cependant, il convient de l’analyser pour en assurer la santé, et même dans ce cas, il peut être nécessaire de lui administrer un traitement purifiant. De même, les eaux usées nécessiteront des installations de traitement biologique ne nécessitant pas d'électricité. Idéalement, dans ces cas, l’eau purifiée est utilisée pour être réutilisée à des fins d’irrigation, de lavage de la voiture ou, par exemple, pour l’entretien des étangs.

Si vous souhaitez lire plus d'articles similaires à Comment construire une maison écologique et autonome, nous vous recommandons d'entrer dans notre catégorie Autre écologie.

Recommandé

Etogramme d'un chien
2019
La socialisation du chien
2019
Importance du recyclage des métaux
2019