Est-ce que dormir avec mon chat est mauvais?

Voir les fichiers de chats

Dormir avec des chats est une pratique courante dans différentes cultures et a prévalu au fil du temps. En outre, le mode de vie de la grande ville, qui fait que les chats et les personnes partagent pratiquement tous les espaces de la maison, favorise le fait que ces animaux veuillent dormir avec nous . Cependant, il est très courant que les gens se demandent si dormir avec un chat est une mauvaise chose, surtout quand ils veulent le faire avec des enfants ou des femmes enceintes . Êtes-vous aussi curieux d'en savoir plus?

Nous devons savoir que, même si cela implique certains avantages pour la santé, dormir avec un chat pose également des problèmes qu'il est important de connaître, ainsi que le risque de contagion de certaines maladies courantes chez les chats. Dans cet article de milanospettacoli.com, nous expliquerons si dormir avec mon chat est une mauvaise idée, le tout basé sur des études scientifiques et des divulgations médicales et vétérinaires. Laissez les faux mythes derrière!

Avantages de dormir avec des chats

Ceux qui sont favorables au partage d'un lit avec leurs chats sont conscients qu'il s'agit d'une routine qui affecte leur bien-être, c'est-à-dire qu'elle est positive pour nous et pour eux. En outre, d'importants avantages émotionnels montrent que la relation entre le tuteur et le chat s'améliore, ce qui se traduit par une relation plus positive, détendue et émotionnelle.

En résumé, les avantages de dormir avec des chats sont les suivants:

  1. Le ronronnement des chats nous aide à atteindre un état de détente et de tranquillité nous permettant de nous endormir plus facilement.
  2. Cela apporte un plus grand sentiment de sécurité émotionnelle aux deux.
  3. La température corporelle des chats, étant supérieure à celle des personnes, nous aide à nous réchauffer en hiver et à atténuer les mois les plus froids de l'année.
  4. La plupart des chats qui dorment avec leurs propriétaires ont un comportement plus affectueux, ce qui affecte positivement le fait de vivre ensemble et la relation qui les unit.
  5. Enfin, il faut savoir que l'aube avec nos chats est également très positive. Cela nous aide à bien commencer la journée .

Mais en plus, il faut savoir que dormir avec des chats est généralement très bénéfique pour les enfants, car ils trouvent chez les chats une silhouette qui leur procure sécurité, satisfaction et relaxation . En fait, les enfants ont tendance à percevoir leurs animaux comme des "amis spéciaux" ou comme des membres importants de la famille offrant de l'affection, un soutien affectif et des interactions positives. Ils peuvent également jouer un rôle important dans la transition du sommeil dans le lit de leurs parents (ou de leurs frères et soeurs) et dans le leur.

Inconvénients de dormir avec un chat

Cependant, tous ne sont pas des avantages pour dormir avec des chats. En fait, c’est précisément pour les raisons que nous détaillerons ci-dessous que l’on doute de savoir si dormir avec un chat est mauvais et qu’il faut également en tenir compte.

Nous commencerons par parler d’habituation, car il est très courant que les tuteurs veuillent dormir avec leurs chats quand ils sont chiots; cependant, quand ils atteignent l’âge adulte, ils préfèrent le faire dans leur propre lit ou dans d’autres pièces, ce qui provoque une forte Boîte à stress pour le félin, qui ne comprend pas pourquoi il est rejeté et expulsé de ce qu’il considérait comme une de ses "zones de couchage". Quoi qu’il en soit, pour apprendre à un chat à dormir dans son lit, il est conseillé d’utiliser exclusivement le renforcement positif, par exemple au moyen de friandises, de mots gentils ou de caresses, ce qui produira un impact moindre.

Dans ce sens, il est conseillé de faire une réflexion préalable au moment de l'adoption et de s'accorder avec tous les membres de la famille où le chat va dormir . De cette façon, si tout le monde vous encourage à dormir dans votre propre lit, vous êtes très susceptible de l'accepter et de ne pas le percevoir négativement.

Un autre aspect important est la qualité du sommeil. En effet, plusieurs études indiquent que certains propriétaires ont du mal à dormir quand ils dorment avec des chats, par exemple en raison de la température élevée de leur corps, de rayures, de mouvements nocturnes ou de poils . En outre, il est également important de savoir que les cycles de sommeil des humains et des chats diffèrent, ce qui provoque l’interruption de ce besoin fondamental et une gêne chez les deux individus.

Des études indiquent également que les chats agressifs envers les autres chats ou les humains peuvent aggraver ce problème de comportement et même en faire apparaître de nouveaux. Bien que cela puisse être dû à différentes causes, telles que le comportement de jeu, l'agressivité redirigée, la peur ou un comportement prédateur, un chat peut manifester de l'agressivité pour garder le contrôle de l'aire de repos.

Le manque d'intimité entre les couples, en particulier lorsqu'un membre de la relation qui n'aime pas les chats, ou la dépendance à l'idée de s'endormir, peuvent entraîner des problèmes de sommeil à court et à long terme.

Maladies transmises par les chats

En plus des inconvénients mentionnés, nous devons également prendre en compte les maladies transmises par les chats, en particulier lorsque nous parlons de maladies zoonotiques, c'est-à-dire qu'elles sont transmises à l'homme et vice versa. Même si tous les chats sont suspects d'en souffrir, même les chats qui résident à l'intérieur de la maison, il est beaucoup plus courant chez les chats ayant accès à l'extérieur .

En résumé, nous allons expliquer certains problèmes de santé des chats qui peuvent nous affecter et qui constitueraient une raison forte de décider que dormir avec mon chat est une mauvaise chose:

Maladies des chats transmises à l'homme

Nous devrions savoir que, même si le risque est relativement faible lorsque des médicaments préventifs adéquats sont administrés chez le chat, certaines maladies qu’il transmet, sont plus susceptibles aux enfants, aux femmes enceintes et aux personnes immunodéficientes. Certaines d'entre elles sont:

  • Champignons
  • Campylobactériose
  • Les infections
  • Maladie de Lyme
  • Rage
  • La teigne
  • La gale

Parasites de chat

Il faut savoir que les parasites intestinaux les plus courants chez les chats sont les nématodes (vers ronds) tels que Toxocara cati, Ancylostoma tubaeforme et Uncinaria stenocephala et les cestodes (vers plats) tels que Dipylidium caninum, Taenia taeniformes et Echinococcus granulosus . Ils se transmettent par des puces, des poux ou par l'ingestion d'aliments contaminés. Ces vers se logent dans les intestins et d'autres organes, complétant ainsi leur cycle biologique à travers les matières fécales, infectant ainsi d'autres animaux et des personnes. Les microscopes parasites peuvent être des giardias ou des coccidies.

Une mention spéciale mérite la toxoplasmose chez le chat, causée par le coccide Toxoplasma gondii, malheureusement célèbre pour ses effets sur le fœtus. Cependant, il faut souligner que la contagion est très compliquée, car elle se transmet par la viande crue d'animaux infectés ou d'un chat infecté à leurs petits. Il est facile d'empêcher sa propagation et nous pouvons détecter sa présence avec une simple analyse chez le vétérinaire .

D'autre part, les parasites externes chez les chats sont les tiques, les puces, les poux et les acariens, bien qu'il existe d'autres maladies moins courantes, telles que les foreurs, qui infectent les plaies lorsque les mouches ou les mouches des chevaux y pondent. À leur tour, les parasites externes peuvent être des vecteurs de parasites internes et d’autres maladies potentiellement graves. Dans les deux cas, une routine de déparasitage prescrite par le vétérinaire permet d'éviter l'infection.

Allergie aux chats

Dormir avec nos chats fait que les allergènes qu'ils libèrent restent sur le matelas, même après avoir changé les draps. Ceux-ci sont présents dans les cheveux, la salive, l'urine, les matières fécales, les squames et autres déchets organiques, invisibles à l'œil nu. Ils peuvent favoriser l'apparition de réponses immunitaires de l'organisme. Par conséquent, les personnes qui partagent un lit avec des animaux peuvent développer une allergie, de l'asthme ou une pneumopathie d'hypersensibilité. Pour le prévenir, l’idéal est d’acquérir des acariens anti-poussière, vendus en pharmacie, car ils permettent d’isoler correctement le matelas, ce qui est généralement difficile à nettoyer.

Faux mythes sur le fait de dormir avec des chats

Il est très courant d'entendre que " dormir avec des chats provoque la stérilité " ou que les mêmes poils de chats provoquent la stérilité. En conséquence, on peut entendre que "les poils de chat causent des maladies" ou que "des boules de poils se forment dans le corps des gens". Nous parlons de déclarations très répandues mais qui, toutefois, sont complètement fausses, car la vérité est que les chats ne causent pas de stérilité ni de problèmes de santé. Il n'y a pas d'étude médicale ou de preuve pour le prouver.

Ils disent aussi que "les chats sont mauvais pour les bébés " et que les poils de chat peuvent étouffer les bébés. Encore une fois, nous avons un mythe, puisque les deux déclarations sont complètement fausses . Néanmoins, étant donné que les nouveau-nés sont très sensibles, nous pouvons placer une clôture dans le berceau du bébé pour le garder de côté, jusqu'à ce qu'il se développe un peu plus.

Conseils pour dormir avec des chats sans risque

Bien que la plupart des propriétaires connaissent les risques de dormir avec des chats, ils le savent toujours. Ne vas-tu pas arrêter de partager un lit avec tes chats? Ensuite, prenez note des derniers conseils que nous avons préparés pour rendre cette routine aussi bénéfique que possible:

  • Empêchez votre chat de sortir : dans la rue, des bagarres peuvent survenir entre chats, la propagation de diverses maladies et la transmission de parasites, externes et internes. Bien sûr, si votre chat quitte régulièrement la maison, vous devez en empêcher l'accès progressivement, tout en augmentant l'enrichissement de l'environnement pour éviter une augmentation du stress ou de l'anxiété, ainsi que des séances de jeu quotidiennes pour aider à canaliser l'énergie accumulée. .
  • Suivez une routine de brossage : il est fortement recommandé de maintenir une routine de brossage quotidienne, bien que vous puissiez également le faire tous les deux ou trois jours. En plus d'éliminer les cheveux morts, vous pouvez détecter rapidement toute maladie, tout parasite ou tout problème de peau. Vérifiez votre chat bien derrière les oreilles, le cou, les aisselles ou l'anglais.
  • Rendez-vous régulièrement chez votre vétérinaire : l’idéal est de faire une visite au moins tous les 6 ou 12 mois, afin d’assurer une bonne santé et de faire une analyse de contrôle. Le spécialiste indiquera également les directives à suivre pour suivre le programme de vaccins pour les chats et le déparasitage périodique, interne et externe. Rappelez-vous que même les chats d'intérieur peuvent se propager, à travers nos vêtements, par exemple.
  • Respectez les règles d'hygiène domestique : nettoyez chaque semaine les couvertures, les draps et les tapis, en plus d'utiliser des aspirateurs puissants qui vous aideront à réduire et à éliminer les acariens présents sur les matelas, les lits et les coussins du canapé.
  • Il garantit l’origine des aliments : que vous nourrissiez votre chat avec un aliment commercial équilibré ou un régime cru (BARF), vous devez vous assurer que les matières premières sont de qualité et ont passé les contrôles sanitaires en vigueur. De plus, vous devez congeler la viande crue avant de l'offrir ou de la cuire légèrement pour éviter la propagation de tout parasite ou bactérie.

Vous savez maintenant que dormir avec un chat n’est pas mauvais, à condition que les précautions appropriées soient prises. Cependant, si vous avez des doutes ou souhaitez que le spécialiste vous prescrive les antiparasites les plus appropriés et les plus efficaces, n'hésitez pas à vous adresser à une clinique vétérinaire où ils vous expliqueront tout ce que vous devez savoir.

Si vous souhaitez lire plus d'articles similaires à Est-ce que dormir avec mon chat est mauvais?, nous vous recommandons d’entrer dans notre section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Thompson, K. et Smith, B. (2014). Devrions-nous laisser les chiens endormis mentir… avec nous? Synthétiser la littérature et établir le programme de recherche sur les pratiques de sommeil partagé entre humains et animaux. Humanimalia, 6 (1), 114-127.
  • Beck, AM et Katcher, AH (1996). Entre animaux de compagnie et personnes: L'importance de la compagnie des animaux . Purdue University Press.
  • Blunden, SL, Thompson, KR et Dawson, D. (2011). Traitements comportementaux du sommeil et pleurs nocturnes chez le nourrisson: remise en question du statu quo. Avis de médecine du sommeil, 15 (5), 327-334.
  • Gary M. Landsberg. Problèmes de comportement chez les chats. 20.08.2019, de BSc, DMV, MRCVS, DACVB, DECAWBM, North Toronto Clinique spécialisée en comportement vétérinaire de North Toronto Site Web: //www.msdvetmanual.com/cat-owners/behavior-of-cats/behavior-problems-in-cats
  • Thompson, K. et Smith, B. Volume 6, Numéro 1 - Automne 2014.
  • Worthman, CM, et Melby, MK (2002). Vers une écologie développementale comparée du sommeil humain.
  • Smith, B., K. Thompson, L. Clarkson et D. Dawson (2014). Prévalence et implications de la cohabitation entre humains et animaux dans un échantillon australien. Anthrozoös, 27 (4), 543-551.
  • Plaut, M., Zimmerman, EM, et Goldstein, RA (1996). Risques pour la santé des êtres humains associés aux animaux domestiques. Revue annuelle de la santé publique, 17 (1), 221-245.

Recommandé

Principaux problèmes environnementaux au Pérou
2019
Reiki pour les chiens anxieux
2019
Poisson pour petits aquariums
2019