Maladies du poulet et leurs symptômes

Voir les coqs et les poulets

Un grand nombre de maladies et de parasites peuvent affecter les poulets. Il est essentiel d'apprendre à reconnaître leurs symptômes et à détecter rapidement leur apparence. Nous verrons que de nombreuses pathologies vont se manifester par des signes cliniques très similaires . Il est donc important de faire appel à un vétérinaire expert pour pouvoir poser un diagnostic correct. Ce sera également le bon professionnel pour nous informer des meilleures mesures préventives.

Découvrez dans cet article de milanospettacoli.com les maladies des poules et leurs symptômes . Vous découvrirez quels sont ceux qui affectent le plus souvent les poussins et les oiseaux adultes et ceux qui peuvent être transmis aux humains et inversement. Continuez à lire pour le savoir.

Comment savoir si un poulet est malade?

Avant de commencer, il est essentiel de passer en revue les symptômes des maladies du poulet. Ainsi, les manifestations les plus courantes indiquant que nous sommes confrontés à une pathologie possible sont les suivantes:

  • L'anorexie, c'est-à-dire que le poulet ne mange pas et ne boit pas, bien qu'un autre signe de maladie soit une consommation excessive d'alcool.
  • Émission de sécrétions par le nez et les yeux.
  • Respirez en faisant du bruit.
  • Toux
  • Absence ou diminution de la ponte ou que ceux-ci semblent déformés ou avec la coquille affaiblie.
  • Diarrhée avec une mauvaise odeur.
  • Un poulet malade ne bouge pas comme d'habitude, il est léthargique.
  • Altérations de la peau.
  • Mauvais aspect des plumes.
  • Le poulet ne réagit pas aux stimuli qui devraient être intéressants.
  • Il se cache.
  • Amincissement
  • Difficultés à se lever.

Enfin, une situation très courante consiste à trouver des poulets cueillis et à demander de quelle maladie il s'agit. Cela peut être dû à une alimentation inadéquate, au picotement d’autres poulets s’ils vivent en communauté, à des changements physiologiques, au stress ou à certaines maladies. En d’autres termes, l’absence de plumes est un symptôme et non une maladie en soi.

Maladies de poulet faites maison

La première chose à savoir est que les maladies les plus courantes chez les poulets, que nous verrons plus loin, présenteront des symptômes très similaires, ce qui facilite leur confusion. C'est pourquoi il est important de pouvoir compter sur l'aide et le diagnostic d'un expert. En outre, ils sont généralement très contagieux, il est donc conseillé d’isoler ceux qui sont suspects.

Par conséquent, dans les maladies des poules des champs ou des volailles, il est essentiel de prévenir plutôt que de guérir, ce qui est obtenu avec de bons soins, un hébergement adéquat et une alimentation équilibrée. Dans les sections suivantes, nous passons en revue les maladies des poules et leurs symptômes.

Maladies des poussins

Ensuite, nous mentionnerons certaines des pathologies qui affectent le plus souvent les poussins:

La maladie de Marek

Avant de passer en revue les maladies des poules et leurs symptômes, nous nous arrêterons aux maladies des poulets, car nous trouvons des pathologies plus courantes à ces âges, telles que la maladie de Marek, qui regroupe plusieurs pathologies virales très contagieuses qui causent des tumeurs. et paralysie Il existe un vaccin, mais il n'est pas toujours efficace. On considère donc que la meilleure prévention consiste à adopter une bonne hygiène et des conditions de vie convenables. C'est une maladie sans traitement, mais les plus petits peuvent survivre si nous les gardons en train de manger et maintenons, si possible, leur système immunitaire.

La coccidiose

La coccidiose est la principale cause de décès chez les poussins. C'est une maladie parasitaire du tube digestif très contagieuse. Les selles présenteront du sang . Une autre maladie du système digestif est l'obstruction, qui peut empêcher la défécation. Cela est dû au stress, aux changements de température, à une mauvaise manipulation, etc. Vous devez réajuster le régime alimentaire et nettoyer les égouts.

Les poussins peuvent aussi avoir des torticolis, ce qui les empêche de garder la tête haute. En outre, ils vont marcher à reculons . Cela peut être dû à une carence en vitamine B, il faut donc en augmenter l’alimentation. Vous devez veiller à ce que l'enfant puisse manger et ne pas être piétiné par ses pairs s'il vit en communauté.

Maladies héréditaires

Vous pouvez également voir les maladies des poulets dans le bec . Ce sont des malformations qui semblent être génétiques et empirent avec la croissance. Ils peuvent entraîner des difficultés d’alimentation, nous devons donc nous assurer que l’animal parvient à manger, offre des aliments mous, élève la mangeoire, etc. Des modifications peuvent également apparaître sur les jambes. Par exemple, ils peuvent glisser latéralement pour que le poussin ne puisse ni marcher ni se lever . Cela peut être dû à des erreurs de température de l'incubateur ou à un déficit en vitamines. Un traitement antidérapant et un bandage pour maintenir les jambes ensemble font partie du traitement.

Maladies respiratoires

Enfin, les autres maladies des poussins qui se démarquent sont les problèmes respiratoires, auxquels les poussins sont très susceptibles, ce qui se traduit par une image de gravité plus ou moins grande. Écoulement nasal et oculaire, toux ou éternuement sont les symptômes les plus courants. Il est essentiel de maintenir l'hygiène.

Gardez à l'esprit que les poussins sont plus délicats, ce qui signifie que les maladies peuvent survenir de manière plus grave. Par exemple, les acariens peuvent tuer un poussin à cause de l'anémie qu'ils causent.

Maladies des poules dans les yeux

Les yeux des poulets peuvent être irrités et enflammés s'ils vivent entre des niveaux élevés d'ammoniac . Cela peut également affecter les sinus et la trachée et, si la situation n'est pas résolue, l'animal peut devenir aveugle. L'ammoniac provient de l'union de l'acide urique dans le fumier d'oiseaux et de l'eau, qui crée un environnement propice à la croissance bactérienne et à la production d'ammoniac.

La maladie de Marek peut également toucher les yeux si des tumeurs se développent dans l'iris. D'autres maladies telles que la variole ont également des répercussions au niveau des yeux si les lésions se produisent près des yeux. Les infections bactériennes ou fongiques sont également responsables de la conjonctivite, tout comme les carences nutritionnelles. En outre, dans les sections suivantes, nous verrons que dans de nombreuses maladies des poules comprennent des symptômes oculaires.

Variole aviaire

Parmi les maladies des poules dans les jambes, la variole aviaire se distingue. Cette maladie des poules et leurs symptômes sont fréquents et se caractérisent par des cloques sur la barbe, les jambes ou même dans tout le corps . Des croûtes se forment qui finissent par tomber. Rarement, il peut affecter la bouche et la gorge, nuire à la respiration et même causer la mort de l'oiseau. Vous pouvez vous faire vacciner.

Image: //hablemosdeaves.com

Dermanyssus galinae et autres acariens chez le poulet

Les parasites externes, tels que les acariens chez les oiseaux, peuvent passer inaperçus et causer ainsi des dommages considérables, tels que diminution de la ponte, ralentissement de la croissance, anémie, affaiblissement du système immunitaire, amincissement, plumage sale et même la mortalité . En effet, les acariens de poulet se nourrissent de sang.

De plus, comme certains peuvent vivre dans l'environnement, le traitement doit également comprendre l'environnement. C'est l'une des maladies des coqs qui peuvent affecter leur capacité à s'accoupler car les acariens ont tendance à se regrouper autour de la région génitale. Ils sont traités avec des acaricides trouvés dans différentes présentations, une fois l’acarien diagnostiqué. Il est évité en maintenant une bonne hygiène.

Types d'acariens qui affectent les poulets

Les acariens les plus courants sont les acariens rouges, appelés Dermanyssus galinae . Ils sont une maladie des poulets avec des symptômes plus importants dans les climats chauds. Les acariens Knemidocoptes mutans peuvent également apparaître sur les jambes. Ils épaississent la peau, la pelent, des croûtes se forment, il peut y avoir des exsudats et des taches rouges apparaissent. De plus, les jambes peuvent sembler déformées. Il se propage par contact direct et est plus fréquent chez les oiseaux plus âgés. Il existe plusieurs traitements. Les jambes peuvent être endommagées.

Image: //www.granjaonline.es

Goutte viscérale ou urolithiase aviaire

La parasitose que nous avons mentionnée dans la section précédente est parfois confondue avec une autre maladie des jambes, un type d'arthrite appelé goutte, provoquée par une insuffisance rénale sévère . Il est produit par une accumulation d'urates dans les articulations et enflamme ceux du jarret et des pieds, provoquant une boiterie qui rend les mouvements difficiles. Il affecte généralement les deux jambes.

Ils déforment le membre et apparaissent des plaies, ce qui peut conduire à le confondre avec une acharose. Cela peut être dû à un problème génétique ou à un régime avec trop de protéines. Il est plus fréquent chez les coqs et à partir de quatre mois. Il n’ya pas de remède mais il est possible d’améliorer les conditions de l’oiseau pour vous rendre la vie plus confortable, vous encourager à boire plus, modifier le régime alimentaire incluant fruits et légumes, etc.

Les poux

Les infestations par des parasites externes peuvent être des maladies des poules avec des symptômes non détectés, mais elles peuvent être responsables d'une diminution de la ponte, affecter la croissance, causer la malnutrition et même la mort. L'animal touché s'amincit, gratte et picore la peau et présente plusieurs zones décolorées. Nous pouvons les éviter en observant régulièrement le corps des poules pour les détecter. Les poux, contrairement aux acariens, ne peuvent vivre que sur l'hôte. Ils sont moins résistants aux traitements que les acariens.

Image: //blog.gardencenterejea.com

Bronchite infectieuse

Parmi les maladies des poules, les symptômes de la bronchite infectieuse sont relativement courants. Cela peut prendre un léger chemin mais, dans d'autres cas, c'est grave. Les poules touchées cessent de manger et de boire, ont des sécrétions nasales et oculaires, de la toux, des pantalons et, en général, ont des difficultés à respirer. De plus, les poules cessent de pondre ou sont déformées. C'est une pathologie pour laquelle il existe un vaccin, bien que cela n'empêche pas l'infection. Il est traité avec des antibiotiques et l’oiseau doit être gardé dans un environnement chaud.

Image: de Vanessa Quintero, étudiante à l'UFPSO, sur Linkedin

Maladie de Newcastle

La maladie de Newcastle est une pathologie virale qui déclenche des symptômes respiratoires et nerveux et peut se manifester à différents degrés de gravité, tels que mort subite, éternuements, problèmes respiratoires, écoulement nasal, toux, diarrhée verdâtre et aqueuse, léthargie, tremblements, torticolis, marche en cercles, raideur ou gonflement des yeux et du cou. Cette maladie du poulet et ses symptômes sont très contagieux, la prévention est donc le meilleur. Il existe un vaccin pour le prévenir.

Image: //www.elsiglodetorreon.com.mx

Choléra aviaire

C'est une maladie déclenchée par Pastereulla multocida et qui peut survenir de manière aiguë ou chronique. Dans le premier cas, cela peut signifier la mort soudaine de l'oiseau. Des lésions vasculaires, une pneumonie, une anorexie, un écoulement nasal, une couleur bleuâtre ou une diarrhée se produisent. Cette maladie des poules et de leurs symptômes affecte surtout les spécimens plus âgés ou en croissance.

Pour sa part, la présentation chronique est caractérisée par l'apparition d' inflammations sur lesquelles la peau peut devenir gangrenée . Des symptômes neurologiques tels que le torticolis peuvent également être observés. Les vaccins sont disponibles. Le traitement repose sur l'administration d'antibiotiques.

Image: //hablemosdeaves.com

Grippe aviaire ou grippe aviaire

Cette maladie du poulet et ses symptômes peuvent entraîner la mort en quelques jours . Le tableau clinique est similaire à celui de la grippe. Il se transmet entre oiseaux d'espèces différentes par contact avec des muqueuses et des matières fécales infectées et peut également être transporté par des insectes, des rongeurs ou nos vêtements .

Les symptômes comprennent la mort subite, une coloration pourpre des pattes et des crêtes, les œufs ont une coquille molle ou sont déformés, en outre, les poules mettent moins ou arrêtent de pondre, perdent l'appétit, sont léthargiques, émettent des selles muqueuses, la toux, avoir des écoulements oculaires et nasaux, des éternuements ou une démarche hésitante Le traitement consiste à améliorer le système immunitaire de l'oiseau avec une bonne alimentation, car il s'agit d'une maladie virale.

Image: //www.ckmperu.com

Coryza infectieux

On l'appelle aussi rhume ou croupe. Les symptômes sont un gonflement du visage, une sécrétion nasale et oculaire, des éternuements, une toux, des difficultés respiratoires dues à la respiration sifflante et au ronflement, une anorexie, un changement de couleur des stries ou l'absence de ponte. Cette maladie du poulet et ses symptômes peuvent être traités avec des antibiotiques, car il s’agit d’une pathologie bactérienne, mais la guérison n’est pas toujours possible.

Sinusite infectieuse

Aussi appelée mycoplasmose, cette maladie du poulet et ses symptômes affectent toutes les volailles. Elle se caractérise par des éternuements, une sécrétion nasale et parfois oculaire, une toux, des problèmes respiratoires et un gonflement des yeux et des sinus. Il est traité avec des antibiotiques car il s’agit d’une maladie bactérienne.

Image: //seleccionesavicolas.com

Maladies des poules qui affectent les humains

Certaines maladies des poules et leurs symptômes peuvent être transmis aux humains et inversement par contact avec les matières fécales, par voie aérienne ou, si nécessaire, par ingestion. Nous parlons de maladies zoonotiques . La fameuse grippe aviaire est une maladie rare qui infecte les gens, mais il est vrai que cela peut arriver. Il s’agit de personnes qui ont été en contact avec les oiseaux, avec des surfaces contaminées ou par ingestion de viande ou d’œufs mal cuits. La maladie peut être légère ou grave et présente des symptômes similaires à ceux de la grippe. Ils sont plus à risque pour les femmes enceintes, les personnes âgées ou les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

La maladie de Newcastle pourrait aussi toucher les humains, provoquant une conjonctivite bénigne . En outre, la salmonellose, une maladie bactérienne, peut être contractée en mangeant des œufs. Il provoque une gastro-entérite. Il existe d'autres bactéries, telles que Pastereulla multocida, qui peuvent provoquer des lésions dermatologiques chez les personnes après un pic ou une égratignure des oiseaux. Les oiseaux peuvent transmettre d'autres maladies, mais leur incidence est faible. Dans tous les cas, il est conseillé de maintenir l'hygiène et, si les poulets présentent des symptômes de maladie ou si nous souffrons d'une maladie sans autre cause, nous devons consulter un vétérinaire, c'est-à-dire le professionnel de la santé de ces animaux.

Cet article est purement informatif. Milanospettacoli.com.com ne nous donne aucun pouvoir pour prescrire des traitements vétérinaires ou poser un diagnostic quelconque. Nous vous invitons à emmener votre animal chez le vétérinaire au cas où il présenterait tout type de problème ou d'inconfort.

Si vous souhaitez lire plus d'articles similaires à Maladies du poulet et leurs symptômes, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Bibliographie
  • Gaskin, J., H. Wilson, Mather, F., Jacob, J. et GARCIA, J. (2001). Maladies des oiseaux transmissibles à l'homme. Réseau EDIS .

Recommandé

Des astuces pour avoir un terrain plus fertile
2019
Comment faire du shampoing maison naturel
2019
Quelle est l'empreinte de l'eau
2019