Qu'est-ce qu'un écotone: définition et exemples

Quand on lit le mot écotone, il est facile de se demander "qu'est-ce que l'écotone?" Et ce n'est pas un mot que nous utilisons régulièrement ou qui fait partie de notre vocabulaire le plus utilisé.

Par conséquent, tout au long de cet article, nous répondrons à cette question. De plus, les exemples que nous développons vous permettront de localiser physiquement ces zones et vous deviendrez même des experts dans leur reconnaissance. Continuez à lire et découvrez ce qu’est un écotone avec une définition simple et des exemples .

Qu'est-ce qu'un écotone: définition et caractéristiques

Il porte le nom d’écotone dans la zone de transition naturelle entre deux systèmes écologiques différents et adjacents, c’est-à-dire qu’il s’agit de la limite écologique entre eux et est généralement de plusieurs centaines de mètres ou de kilomètres. Ces systèmes peuvent être:

  • Biomes On l'appelle la zone géographique définie par une série de facteurs climatiques et géologiques qui déterminent le type de végétation et de faune.
  • Paysages
  • Les écosystèmes En savoir plus sur Qu'est-ce qu'un écosystème dans cet autre article de.
  • Communautés ou populations.

Image: Cienciasdejoseleg.blogspot.com

Ecotonos: pourquoi ils ont été formés et leur importance

Ces zones de transition sont formées par l' action de variables physiques et environnementales telles que le climat, la topographie, les caractéristiques du sol ou la présence d'une autre population, appelée biotope. Dans cet autre article, nous parlons du biotope: de quoi il s'agit et des exemples.

Selon leur état, la transition peut être plus abrupte ou plus progressive. En outre, il convient de noter que cette zone de confluence biologique se situe généralement dans la plupart des cas, là où la richesse biologique est plus grande, plutôt que dans les zones adjacentes. Et pourquoi ? La réponse est simple, puisqu'il s'agit de la zone de plus forte interaction d'individus, il a même été observé que, dans ces zones, de nouvelles espèces habitent, spécifiquement adaptées à ce type d'habitat ou de biotope, cet événement est appelé "effet de bord" .

Chaque espèce ou population agit d’une certaine manière en fonction des conditions environnementales de l’écotone. Ces conditions ou facteurs peuvent être biotiques et abiotiques (interaction avec d’autres espèces telles que le pH, la température, la luminosité, etc.), en tenant compte de cela, ils se comporteront différemment et spécifiquement, remplissant des fonctions au sein de l’écotone, qui autrement C'est ce qu'on appelle une niche écologique (pollinisateurs, décomposeurs ...). Ici, vous pouvez découvrir la différence entre habitat et niche écologique, car ils sont parfois confus.

Types d'écotone

Ces zones peuvent être divisées ou classées de différentes manières. Ce sont les principaux types d’écotones, qu’il s’agisse de biomes, de paysages, de populations ou de communautés.

  • Si nous nous référons au biome, les écotones sont déterminés par des facteurs climatiques tels que l’eau, la température et des facteurs topographiques.
  • En ce qui concerne le paysage, les écotones sont influencés par le climat et la topographie, mais les caractéristiques chimiques du sol, telles que le pH ou la composition rocheuse, sont également incluses.
  • Si nous parlons d'écotone de population ou de communauté, nous devons parler de l'influence sur l'interaction des espèces qui affectera leur composition et leur distribution.

Exemples d'écotones

En Afrique et en Amérique, en Europe et dans le reste des continents, il existe de nombreux écotones. Dans cette section de l’article, nous verrons les exemples les plus significatifs et les plus faciles à comprendre afin de clarifier ce que nous entendons par «écotone des zones de transition naturelle». Faites attention aux exemples d'écotones suivants :

Toundra et taïga ou forêt boréale

Si nous sommes situés en Amérique et en Europe, nous pouvons parler de la frontière entre la toundra et la forêt boréale. Cet écotone est un exemple de deux biomes différents caractérisés par le climat qui existe dans chacun d'eux.

La toundra se rencontre dans les zones polaires au nord de la planète. Le climat est très froid, avec des températures ne dépassant pas 10 ° C et des précipitations moyennes de 250 mm par an. La permanence du pergélisol ou des sols gelés tout au long de l’année est une caractéristique qui se démarque dans ce domaine.

Quant à la forêt boréale (Canada) ou à la taïga (Russie), elle se situe au sud des toundras. Les températures varient de 30 ° C en dessous de zéro à 19 ° C. Les précipitations sont plus abondantes et atteignent une moyenne de 450 mm par an.

L'écotone qui se forme entre ces deux biomes en Amérique du Nord a peu d'extension, mais en Europe, il atteint 200 km. Il se caractérise par un paysage fragmenté, observant des zones couvertes de forêts denses et d'autres dominées par les lichens et les bruyères. L'écotone que nous définissons s'appelle toundra-forêt, qui a plus de diversité biologique que de biomes définis, car il y a des espèces des deux zones.

Dans ces autres articles, vous pouvez connaître en profondeur ces deux biomes:

  • Toundra: caractéristiques, flore et faune.
  • Quelle est la taïga: définition et caractéristiques.

Les zones humides

Les zones humides sont des écotones entre les écosystèmes terrestres et aquatiques et jouent un rôle important dans l'assainissement de l'environnement. Leur conservation est donc essentielle.

Nous nous référons à la capture des sédiments, à l'absorption des nutriments et à la libération de produits chimiques, améliorant ainsi la qualité de l'eau. Un exemple de ceci est sa performance en tant que régulateurs des concentrations d'azote dans les rivières, qui sont augmentées par la présence de produits agricoles toxiques. Ce nutriment est principalement capturé par la végétation des zones humides, transformant une partie de celle-ci en biomasse vivante.

Ce ne sont là que deux exemples d’écotones de compréhension simple permettant de comprendre définitivement le sens. De plus, il n’existe pas seulement des écotones terrestres, comme nous l’avons expliqué dans l’exemple des zones humides, il existe également des zones aquatiques non moins riches en vie ni moins écologiques. Vous avez sûrement maintenant à l’esprit d’autres exemples possibles qui ressemblent beaucoup à tout ce qui a été expliqué plus haut. Ci-dessous, nous vous montrons une liste de ces écotones que vous connaissez séparément, mais qui ne correspondaient pas à la définition donnée.

  • Les oasis dans le désert.
  • Tchad et Soudan (forêt - savane - désert).
  • Forêt - páramo (forêt dense boisée - zone de végétation basse).
  • Littoral (plage - forêt).

Il est nécessaire de rappeler la grande importance biologique de toutes ces zones géographiques, que nous devons préserver et préserver, car ce sont des transitions de la vie à travers la planète qui ne cessent de contribuer au monde.

Si vous souhaitez lire plus d'articles similaires à Qu'est-ce qu'un écotone: définition et exemples, nous vous recommandons d'entrer dans notre catégorie Autre environnement.

Recommandé

Origine et évolution des primates
2019
Santé animale
2019
Animaux ressemblant à un raton laveur
2019