Qu'est-ce que la dégradation du sol?

La dégradation des sols est l’un des problèmes environnementaux les plus graves et les plus répandus à l’échelle mondiale. Presque tous les sols du monde ont subi des transformations dues à l'action humaine ou anthropique, ce qui a réduit leur qualité et leur capacité à fournir des services, à la fois pour nous et pour les écosystèmes.

Si vous êtes inquiet et souhaitez mieux savoir ce qu'est la dégradation des sols, ne manquez pas cet article dans lequel nous vous donnons la définition, les causes, les conséquences et les moyens de l'éviter.

Quelle est la dégradation du sol et les types

La dégradation des sols est un phénomène par lequel le sol d'un endroit particulier perd certaines de ses propriétés les plus importantes, ce qui se traduit par une diminution de sa capacité à fournir des services écosystémiques et autres.

Avant d’approfondir ce processus, il est conseillé d’examiner la nature du sol . Le sol est la première couche que nous trouvons à la surface de la terre. Elle est divisée en couches appelées horizons, la première étant une couche riche en matière organique, la seconde une couche caractérisée par la chute de lixiviat et une troisième en transition vers la roche mère. Les sols sont des structures dynamiques en constante formation et dégradation.

Bien qu’il s’agisse d’une couche extrêmement mince sur le plan géologique, le sol a une grande importance pour la vie, car c’est là que s’installent une grande partie des espèces végétales que se produisent la plupart des processus de conversion de la matière organique en matière inorganique et qu’ils vivent des espèces animales, des champignons et des bactéries. De plus, les sols sont essentiels pour l'agriculture ou l'élevage.

Une fois que nous avons constaté la très grande importance des sols, nous pouvons avoir une idée des problèmes que leur dégradation peut engendrer. En outre, nous recommandons à cet autre poste de connaître les différents types de sol et ses principales caractéristiques.

Types de dégradation des sols

Il existe plusieurs types de dégradation des sols, bien que nous voyions ici les plus courants:

  • Erosion: l'érosion des sols se produit toujours de manière naturelle, en raison de différents facteurs tels que l'eau ou le vent. Nous parlons d'un problème d'érosion lorsqu'il est plus intense que d'habitude. Dans ce cas, la couche superficielle du sol, la plus importante pour la vie, est fortement diminuée ou disparaît complètement. En savoir plus sur Qu'est-ce que l'érosion des sols, ses causes et ses conséquences?
  • Salinisation: particulièrement dans les zones côtières. Il survient lorsque l'eau douce souterraine près de la mer est surexploitée. Lorsque ce courant disparaît, la mer s'infiltre vers la terre, la baignant dans de l'eau salée.
  • Pollution: dans la pollution, nous introduisons un élément externe à l'écosystème qui est également préjudiciable à l'équilibre écologique. Il peut non seulement être produit par des déchets solides ou des rejets d’eaux contaminées, mais également par des pluies contenant des éléments nocifs. En savoir plus sur la pollution des sols dans cet autre article.
  • Sécheresses: particulièrement importantes du point de vue du changement climatique. Les sols ont besoin d’une certaine proportion d’eau pour pouvoir continuer à abriter la vie. En cas de sécheresse, une grande partie des espèces qui y vivent est perdue. En savoir plus sur Qu'est-ce que la sécheresse, ses causes et ses conséquences dans cet autre article?

Le processus extrême de dégradation des sols est appelé "désertification". Dans ce cas, une terre fertile devient un désert stérile de la vie.

Causes de dégradation du sol

Les causes de la dégradation des sols sont variées, mais nous pouvons en connaître les plus importantes:

Gestion des déchets et des rejets

Lorsqu'il y a une gestion déficiente des déchets et des déversements (ou même directement illégale), ces composants se retrouvent dans le sol, entraînant une contamination. Les rejets sont particulièrement nocifs, étant donné qu’ils sont liquides, ils se répandent rapidement et sur de vastes étendues de terre. Les déchets tels que les métaux lourds (tels que le plomb) sont très difficiles à éliminer.

Ils peuvent également aggraver d'autres problèmes. Par exemple, les fragments de verre dans les climats arides (en particulier dans les zones où les plantes herbacées sèchent en été) augmentent les risques d’incendie.

Exploitation forestière, agriculture extensive et surpâturage

L’exploitation forestière, l’agriculture extensive (souvent liée à l’exploitation forestière) et le surpâturage contribuent à l’élimination de la couverture végétale, dont les racines empêchent l’érosion des sols. Cela peut affecter de grandes extensions. La monoculture sans rotation dégrade le sol par l'épuisement des éléments nutritifs. Ils sont aggravés par les incendies de forêt.

Incendie et surexploitation des ressources en eau

Dans les zones où la végétation n'est ni xérophile ni pyrophile, le manque d'eau provoque la mort des espèces qui donnent naissance à l'horizon superficiel du sol et l'appauvrissent. Ils contribuent également à l'érosion.

Gestion de territoire

La gestion du territoire peut être très préjudiciable, ce qui dépendra largement des caractéristiques spécifiques du territoire. Par exemple, les grands barrages empêchent la distribution de limons et d'argiles à forte teneur en matière organique dans les zones adjacentes au fleuve et modifient le profil de l'eau du territoire.

Conséquences de la dégradation des sols

Comme nous l’avons vu, la dégradation des sols a une multitude de causes qui déterminent plusieurs problèmes. Cependant, les conséquences sont dans de nombreux cas courants et liées les unes aux autres.

Le principal est la perte de la capacité de supporter la vie ( dégradation biologique ). Une fois que la perte de sol a eu lieu, il est très difficile pour elle de pouvoir supporter les espèces qui y vivaient. De même, il peut générer des pertes millionnaires en agriculture (paradoxalement, ce facteur est la cause et la conséquence de la dégradation).

Les conséquences exactes dépendront des caractéristiques particulières du territoire, du degré de dégradation et de l’application de techniques telles que la biorestauration.

Comment éviter la dégradation du sol

Eviter la dégradation des sols implique d’adopter des solutions efficaces pour minimiser les incendies, l’impact de l’agriculture, l’élevage et les travaux de génie civil et pour gérer correctement les déchets.

En tant que citoyens, nous pouvons prendre soin de nos sols en exigeant de nos autorités des politiques environnementales appropriées, en prenant conscience de notre consommation et en améliorant notre propre gestion des déchets (en évitant les déversements et autres déchets).

Si vous souhaitez lire plus d'articles similaires à Qu'est-ce que la dégradation des sols, nous vous recommandons d'entrer dans notre catégorie Autres environnements.

Recommandé

La Norvège, premier pays au monde engagé à zéro déforestation
2019
5 types de coupes de cheveux pour un shih tzu
2019
Vétérinaires pour animaux exotiques à Oviedo
2019